201801.06
0

Malgré des performances positives, la tendance a été à la décollecte pour les grands fonds d’investissement patrimoniaux exposés à l’international en 2017. Ce mouvement s’explique en partie par le succès des ETF face à la gestion active dans ces marchés sans repli. Cette situation est susceptible de faire émerger des risques importants à terme. L’indice OFP mettant en relation l’évolution des encours des grands fonds patrimoniaux et leurs performances met en évidence cette tendance.
Le marché des ETF représente plus de 4000 milliards de dollars et continue de se développer au détriment des sociétés de gestion active. Ces produits issus à 80% du marché américain sont réputés pour être simples, liquides, diversifiés et peu coûteux. En contrepartie, les ETF augmentent drastiquement la volatilité des marchés en accentuant les mouvements à la hausse comme à la baisse.
Cette forme de gestion passive principalement investie dans les techno (social, média, informatique, robotique) pourrait être l’essence d’une survalorisation de cette classe d’actifs.

Source : Bloomberg & Quercus Data Analytics