201801.06
0

CAPECO

Après une progression de plus de 20 % en trois mois, le cours du brent a franchi la barre des 70 dollars jeudi. Ce rebond s’explique tout d’abord par le renouvellement de l’accord de l’Opep conclu en novembre dernier, concernant la réduction des quantités de pétrole pompées chaque jour. Les statistiques américaines récentes y ont également contribué, le pays pouvant être considéré comme le producteur marginal. Le recul de 290 000 barils par jour de la production américaine ainsi que la baisse des réserves de 4.9 millions de barils suite à la vague de froid qui a frappé le nord-est des Etats-Unis a ainsi réduit l’offre. Outre les tensions en Iran qui ont continué à soutenir les prix, la faiblesse du billet vert y a également contribué, les cours des matières premières étant libellés en dollar.